Ensemble, nous pouvons répondre à toutes les questions sur Laurentvidal.fr. Chaque question a une réponse, et nous sommes là pour la trouver.

Bonjour, je dois définir très précisément la catégorie grammatical des mots avant *, des textes ci-joint. Quelqu'un peux m'aider ?

Les deux* amants restèrent si* longuement au lit*, certifie l’histoire dans cet épisode, que le* soleil était déjà levé quand Raymondin se leva*, s’habilla, puis* sortit du* pavillon. Déjà* debout, le compte de Poitiers, celui* de Forez et les plus grands seigneurs attendaient Raymondin*. Ils se rendirent ensemble* à la chapelle où* ils assistèrent* à la messe avec* dévotion.

Ils étaient à Mervent, témoigne l'histoire, et c'était un* samedi, jour où Mélusine se cachait* de Raymond*. Fidèle à sa promesse de* ne jamais la voir ce jour-là, Raymond n'avait jamais* tenté de percer son secret ; il n'imaginait d'ailleurs* pas qu'elle puisse* faire quoi que ce soit de mal*.

Sagot :

Bonjour,

Les deux* adjectif numéral

amants restèrent si* conjonction

longuement au lit*, nom commun

certifie l’histoire dans cet épisode, que le* déterminant

soleil était déjà levé quand Raymondin se leva*,verbe

s’habilla, puis* adverbe

sortit du*: préposition

pavillon. Déjà* adverbe

debout, le compte de Poitiers, celui*;: pronom démonstratif

de Forez et les plus grands seigneurs attendaient Raymondin*. nom propre

Ils se rendirent ensemble* adverbe

à la chapelle où* pronom relatif

ils assistèrent* à la messe avec*  préposition

dévotion.

Ils étaient à Mervent, témoigne l'histoire, et c'était un*  déterminant

samedi, jour où Mélusine se cachait* verbe

de Raymond*. Fidèle à sa promesse de* préposition

ne jamais la voir ce jour-là, Raymond n'avait jamais* adverbe

tenté de percer son secret ; il n'imaginait d'ailleurs* adverbe

pas qu'elle puisse* verbe

faire quoi que ce soit de mal*.nomcomun